Namur-Luxembourg

Alors que le nombre de producteurs certifiés en agriculture biologique ne cesse d’augmenter, que les parts de marché au niveau des ventes ne cessent de progresser, que la recherche agronomique progresse en agriculture biologique, il manque encore un maillon important de cet écosystème : le technicien de terrain.

Secteur florissant

Pour conseiller et soutenir les quelque 100 fermiers qui chaque année décident de rejoindre les 1 400 fermes déjà en agriculture biologique, il faut pourtant des agronomes outillés dans ce type d’agriculture tout à fait particulier.

C’est pour répondre à cette situation, à ce blocage, que la Haute Ecole de la Province de Namur a décidé d’ouvrir une spécialisation pour les agronomes qui souhaitent œuvrer dans le secteur florissant de l’agriculture et de l’alimentation biologique : production, transformation, coopératives, sociétés agricoles, conseil, financement, contrôle, promotion, etc.

Mis en place suite à un besoin formulé explicitement par le secteur de l’agriculture biologique, la Haute Ecole de la Province de Namur se lance dans l’aventure biologique avec une année de cours techniques poussés, donnés par des spécialistes de la question, des gens de terrain. Cours, travaux, stages et visites seront au menu des futurs étudiants.

Unique en Belgique

Ce tout nouveau diplôme, unique en Belgique, accueillera les premiers étudiants le 15 septembre 2015 et constituera le premier cursus spécialisé en agriculture biologique de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles. Il est accessible aux agronomes (bacheliers ou bioingénieurs) mais également à toute personne pouvant démontrer une expérience de terrain importante (sur dossier, donc). L’année de cours peut faire l’objet d’un étalement sur deux années. Les inscriptions sont ouvertes ! Rentrée le 15 septembre.


Infos :

www.hepn.be/specialisation_agro_bio