Namur-Luxembourg La prise en charge des nouveau-nés se fera accompagnée de la maman.

L’Unité Kangourou, qui a ouvert ses portes ce week-end, assure la prise en charge des nouveau-nés qui nécessitent une hospitalisation en néonatalogie. Elle permet aux mamans de rester aux côtés de leur enfant. Initiative exclusive dans le bassin de soins namurois.

"Le principe de l’Unité Kangourou consiste à améliorer la prise en charge des nouveau-nés malades ou prématurés en leur octroyant des soins centrés sur la proximité maternelle et la famille", explique-t-on du côté de Sainte-Elisabeth. "Les bébés nécessitant une hospitalisation peuvent donc rester auprès de leur maman, depuis la naissance jusqu’au retour à domicile, dans des chambres spécialement dédiées à ce type de soins. La présence du père et de la fratrie est également favorisée. Cette démarche s’inscrit dans une philosophie de soins centrée sur la famille dont les nombreux effets bénéfiques ont déjà été démontrés depuis plusieurs années dans les pays scandinaves."

Des soins organisés autour des besoins

L’Unité Kangourou est située au sein du Centre néonatal et permet d’accueillir quatre bébés accompagnés de leur maman. Les quatre chambres de cette unité au sein du Centre néonatal peuvent accueillir environ 200 enfants potentiellement concernés chaque année. L’équipe de soins est composée de huit sages-femmes et de neuf infirmières pédiatriques mais aussi d’une équipe paramédicale avec psychologues, assistante sociale, kinésithérapeutes…

"Dans cette unité, les soins sont organisés autour des besoins et des phases d’éveil de l’enfant. Les parents sont entourés et invités à être en première ligne des soins à leur bébé. Ils acquièrent plus rapidement les compétences et la confiance en eux auprès de leur enfant. Le sommeil de l’enfant est primordial. L’autonomie alimentaire est plus rapide et l’allaitement maternel facilité. Le papa est encouragé à participer aux moments de contacts privilégiés. Il est possible pour lui de loger dans la chambre."