Namur-Luxembourg

C’est une avancée qui en appelle d’autres. En ce sens, la commune de Neufchâteau fait une fois de plus parler d’elle en accueillant la première station de type CNG (Compressed Natural Gas) dans la province. Pour l’occasion, les différentes instances ayant participé à ce projet s’étaient donné rendez-vous sur le site Ardenne Logistics.

" La Cop 24 vient de s’ouvrir en Pologne. Inutile de rappeler les enjeux environnementaux en vigueur pour notre futur. Il est important de penser à de nouvelles alternatives. Le CNG en fait partie : il est plus écologique et plus économique. La province de Luxembourg n’est pas épargnée par ce problème de la qualité de l’air. Il faut donc promouvoir ce type de carburant dès à présent ", rappelle Willy Borsus, ministre-Président de la Wallonie.

Bon pour l’environnement et le portefeuille

Rouler au CNG, est-ce vraiment meilleur pour l’environnement ? " Oui ! Le CNG réduit les émissions de CO2 de 20 à 30 %. Les émissions de particules fines rejetées dans l’air sont elles aussi diminuées de 80 % par rapport aux moteurs diesel. Pas besoin de camions pour approvisionner les stations. De plus, le bruit du moteur du véhicule équipé du CNG est diminué de moitié ", explique-t-on du côté d’Enora, l’exploitant de ces stations.

Les avis sont unanimes : le CNG est actuellement le carburant présentant les meilleures conditions pour l’environnement et le portefeuille. " Le plein coûte jusqu’à 40 % moins cher que le diesel ou l’essence. L’autonomie est la même. Des réductions fiscales existent aussi au niveau de la Région wallonne. En résumé, on fait le plein de sa voiture de la même façon et on paye nettement moins cher. Tout en polluant beaucoup moins. "

Voilà un bon incitant pour les nombreuses entreprises de la région possédant des véhicules lourd ou légers.

© DR