Namur-Luxembourg

Les obsèques d'Eric Pero, le pompier décédé tragiquement mercredi lors de l'incendie d'Agri Hobby seront célébrées à l'arsenal des pompiers de Rochefort ce samedi à 11 h. Les marques de solidarité affluent de partout dans le pays. Chez les pompiers de Rochefort, les larmes et la colère ont fait place à la tristesse et à la réflexion. Mercredi soir, ils ont reçu la visite du Stress Team du ministère de l'Intérieur. "L'objectif était d'évacuer tout ce que l'on avait en nous," explique Francis Bodart, le commandant des pompiers de Rochefort.

Il ne s'agissait pas de psychologues mais bien de personnes du métier, comme le commandant Dopagne de Namur. "Cela s'est déroulé en petit comité mais les 45 membres du service de Rochefort étaient présents. Certaines personnes ont voulu parler, d'autres pas, mais c'était l'occasion de nous réunir après ce drame."

Sur le terrain, les sorties ont recommencé. Alors qu'ils étaient libres, tous les pompiers ont décidé de reprendre le travail. Sur le lieu du drame, ce sont les hommes de Marche, emmenés par le commandant Thierry Huet qui achèvent le travail, main dans la main avec quelques pompiers rochefortois.

Les 2 services incendies ont l'habitude de travailler ensemble, la solidarité est donc de mise. "4 pompiers sont sur place, aidés par la protection civile. Nous éteignons les derniers foyers et faisons du déblayage, cela devrait nous prendre la journée."

Les pompiers de Rochefort, eux, reviennent peu à peu sur les lieux du drame, pour essayer de faire leur deuil. Les témoignages de solidarité sont nombreux. Vers midi, le formateur d'une école de pompiers bruxelloise venait présenter ses condoléances au commandant Bodart. "François Bellot interpellera le ministre de l'Intérieur dans l'après-midi à la Chambre. Mais c'est tout de même dommage qu'il faille se servir d'un drame pareil pour faire bouger les choses. Ce jeudi vers 18 h, nous rendons visite à la famille d'Eric Pero, en délégation officielle." Par ailleurs, le ministre de l'Intérieur Patrick Dewael devrait participer samedi matin aux obsèques laïques. Par contre, le ministre ne s'est pas rendu jeudi sur place, son agenda ne le lui permettant pas.