Namur-Luxembourg

C'est une opération d'envergure qui a été mise en place mercredi durant toute la journée sur la N5 entre Tarcienne et Couvin. Celle-ci, initiée au départ d'une priorité de la police fédérale, a abouti à un plan d'action des zones locales sur le thème d'une convention sécurité.

La problématique visée concernait les poids lourds et plus spécifiquement la surcharge, la vitesse, le temps de conduite. Le respect des réglementations afférentes au domaine du transport était aussi ciblé comme le contrôle qualité des chargements, le carburant, les taxes ainsi que les licences de transport sans oublier les permis de séjour.

Flashes et retraits de permis

Orchestrées par le Commissaire Ph. Grislain du DCA - direction coordination et appui - de Dinant, les trois zones de police couvrant le territoire du contrôle à savoir Flowal, Hermeton et Heure et Trois Vallées étaient réunies. C'est presque une première pour cette opération.

Y participaient aussi les services des douanes, l'Afsca - sécurité de la chaîne alimentaire -, le CIK - corps d'intervention - de Namur, les SPF Mobilité et Transport et Santé publiques et le renfort de la zone Mosa (Dinant) et du WPR - police de la route - de Daussoulx et Achêne.

Durant les contrôles, trois endroits ont été choisis le long de la N5 avec dans un premier temps le bas de la descente de Neuville. Ce fut ensuite Couvin avec déviation des véhicules contrôlés à hauteur de la plaine des sports pour finir par les bretelles menant entre autres à la carrière des Petons à Yves-Gomezée.

A l'issue de l'opération Taco, nombre de poids lourds ont été flashés à des vitesses excessives... avec à la clef des retraits de permis pour certains routiers.