Namur-Luxembourg Les Amis du rail annoncent que le ministre Carlo Di Antonio a accepté de les postposer

La date du début des travaux de réhabilitation du revêtement de l’autoroute entre Arlon et Sterpenich vers le Luxembourg a suscité la polémique. Les Amis du rail et Écolo Luxembourg sont montés au créneau pour demander que le chantier ne débute pas ce lundi.

"Pendant toute la durée du chantier, la circulation sera réduite à une seule voie dans chaque sens et la vitesse sera limitée à 90 km/h", commente la sénatrice Cécile Thibaut. "Or, ce tronçon d’autoroute est fréquenté par environ 40.000 véhicules par jour dont 10.000 poids lourds. Les navetteurs vont souffrir pendant cette période, d’autant que pendant la première semaine ils ne pourront pas se tourner vers le rail puisque des bus remplacent les trains CFL sur le trajet entre Arlon et Luxembourg."

Selon les écologistes , en heures de pointe, la navette de bus peut prendre jusqu’à 50 minutes, avec le risque accru pour les voyageurs de rater la correspondance vers Bruxelles. Ils redoutent que, si les difficultés se conjuguent, ce trajet ne devienne un calvaire pour tout le monde. Les amis du rail multiplient eux aussi les démarches pour éviter ce calvaire aux navetteurs.

"Nous avons interpellé les CFL ", précise Michaël Jacquemin, porte-parole des Amis du rail. "Ils nous ont confirmé que cela risquait le cas échéant d’avoir des répercussions graves sur les temps de parcours des bus de substitution de la ligne 50. Suite à notre interpellation et afin de contrecarrer les retards éventuels des bus, dus à la saturation de l’autoroute et des routes nationales, les CFL ont prévu de mettre à disposition des bus de réserve à Arlon ainsi qu’à la gare de Luxembourg. "

Mercredi, en fin de journée, Michaël Jacquemin a annoncé que le ministre Carlo Di Antonio venait de lui confirmer le report des travaux sur la E411 entre Sterpenich et Stockem au 17 septembre. Au cabinet du ministre, on précise que tout sera mis en œuvre pour clôturer ce chantier à la fin de cette année.