Namur-Luxembourg Le boxeur Alex Miskirtchian est le troisième candidat de la liste.

Le premier échevin de Dinant Robert Closset a présenté ce jeudi soir sa liste pour les élections communales d’octobre prochain. Sur celle-ci, pas de surprise. Les noms qui composent Dinant et ses villages étaient déjà connus. L’ordre a par contre été dévoilé. "Je serai tête de liste, devant Michèle Goffart et Alex Miskirtchian. Jean-Pierre Ansiaux poussera la liste", explique Robert Closset.

Le candidat bourgmestre a profité de l’occasion pour dévoiler une partie du programme qu’il compte mener en cas de victoire. Celui-ci se veut révolutionnaire. La première volonté de Robert Closset est de travailler à la fois sur la propreté publique et sur la sécurité urbaine. Pour y arriver, il veut, entre autres, renforcer le réseau de caméras de surveillance, engager des stewards urbains et créer un centre de surveillance urbain où quelqu’un serait en permanence devant un mur d’écrans des caméras de surveillance.

Sa seconde volonté est de modifier la manière de travailler à la commune. Fort de son expérience d’échevin des Travaux, Robert Closset veut mettre en place un helpdesk communal.

"En tant qu’échevin des travaux, je reçois les appels de tout le monde et puis je dois aller à l’atelier communal dire ce qu’il y a à faire. Ça doit changer. Ce n’est pas à l’échevin de faire ça. On n’utilise pas assez les ordinateurs à Dinant", explique Robert Closset.

Ce helpdesk communal et le centre de surveillance urbain ne feraient qu’un, sous le nom de CSSD (Centre de services et de sécurité dinantais). "Un centre d’appels téléphoniques où quelqu’un réceptionnerait 24h/24 et 7j/7 les appels liés à la sécurité et aux services communaux (demandes de travaux, de documents administratifs, etc.). Ces demandes seraient ensuite dispatchées vers les personnes adéquates."

Le CSSD, un projet ambitieux . Mais que Robert Closset voit réalisable, notamment grâce au déménagement futur du commissariat de police rue St-Jacques… à proximité de l’atelier communal.

S.M