Namur-Luxembourg

Depuis Neufchâteau, Weyrich Edition a réussi à se tailler une flatteuse réputation dans un secteur économique pourtant difficile et oh combien monopolisé par les maisons françaises d’édition. Avec plusieurs des nouveautés qu’il vient de sortir, Weyrich continue à donner à son slogan "Le souffle des régions, la passion des livres", une forme aussi originale que diversifiée.

Ainsi la petite ville de Neufchâteau n’est-elle pas spécialement connue pour être un haut-lieu touristique, à l’inverse d’autres cités ardennaises. Et pourtant, dans leur ouvrage "Neufchâteau d’hier à aujourd’hui, balades à la carte", les auteurs Christian Robinet et Francis Laroche prouvent-ils tout l’attrait de la ville. A travers une démarche originale, puisqu’ils partent de cartes postales anciennes - jamais autant n’ont été rassemblées sur Neufchâteau - pour proposer des balades "libres parcours" qui ont toutes l’Hôtel de ville comme point de départ et d’arrivée. Et qui permettent une mise en parallèle du passé et du présent, avec bien sûr les explications nécessaires.

Donner la parole aux acteurs

Si je vous dis "Redu", vous me répondrez sans aucun doute "Village du livre". Exact. Mais savez-vous que Redu célèbre à Pâques 2009 le vingt-cinquième anniversaire de sa première fête du livre, celle qui a rendu vie et avenir au village ? Dans son livre "Redu, le livre et son village. D’hier à demain en 25 ans", Jean-Pierre Vander Straeten part à la rencontre de celles et ceux qu’il appelle des femmes et des hommes "libres-livres", en référence notamment au célèbre roman "Fahrenheit 451". Il esquisse d’abord une histoire de l’écriture et du livre, avant de donner la parole, sous forme d’interviews, aux acteurs qui ont fait le village. Et il dresse les chemins de l’avenir face au tsunami numérique.

"Matière à dispute", de Zapf Dingbats (un pseudo, bien sûr) et du dessinateur Palix, est un recueil ludique de chroniques langagières, écrites pour le pur plaisir de jouer avec la langue et les mots. Tout en parlant de tout, puisque c’est bien la langue qui nous sert à tout dire. Et qui n’a pas son pareil pour parler d’elle, en jolie coquette qu’elle est. Ce livre s’accompagne tout naturellement d’un CD audio.

"L’Ardenne est un songe", de Guy Denis, est, quant à lui, un recueil de dix-neuf textes savoureux sur cette autre Ardenne, celle que ne connaît pas le touriste de passage. Celle qui, tout simplement, connaît les mêmes problèmes que partout, celle où la vie s’écoule comme partout, ni meilleure ni pire, parce que l’homme est pareil. Des récits qui jonglent avec les mots, en pétillant de malice. Y compris pour, parfois, aborder des thèmes graves. Un livre qui donne plaisir à lire, et laisser errer l’imagination.