Namur-Luxembourg

LE TRAVAIL A REPRIS LUNDI chez l'équipementier automobile Wagon Automotive, situé dans le zoning de Fleurus. En débrayant vendredi, les travailleurs avaient souhaité réagir aux informations données en conseil d'entreprise par la direction, qui avait fait état des difficultés profondes que connaît le siège de Fleurus, occupant 230 personnes. Multinationale britannique, Wagon Automotive a décidé un recentrage, qui prévoit que 15 pc de la production provienne de pays à coût de main d'ouvre réduit.

Du côté syndical, on a décidé la mise en place d'un «comité de suivi». Le ministre de l'Economie Jean-Claude Marcourt a également été alerté des difficultés rencontrées par la société. Aucune autre action syndicale n'a été décidée pour l'instant, en attendant que se dégagent d'éventuelles solutions assurant l'avenir de l'entreprise, plutôt que sa fermeture.

© La Libre Belgique 2006