Namur-Luxembourg

Un minimum de 4.850.000€ HTVA est nécessaire pour sauver le château.

La société Castagnetti, chargée de la démolition du château de Noisy (Houyet), a lancé un dernier appel aux dons ce vendredi matin. Une cagnotte participative a pour cela été créée. Selon leurs estimations, un montant 4.850.000€ HTVA est nécessaire pour sauver le château. « Pour réaliser les plans, numéroter chaque pierre, démonter les façades et emballer le tout », explique le directeur Réginald Roten. Plusieurs millions d'euros seront par ailleurs encore nécessaires pour assurer le transport des marchandises et pour remonter le château ailleurs. Elle espère récolter plusieurs millions d'euros d'ici le 15 avril. « Cela nous permettra de voir quel est réellement l'attachement des défenseurs à ce château. Si d'ici 15 jours, on n'a reçu que 1.000€, alors on procédera à la démolition. Si on a reçu 3.000.000€, on fera un effort. »

Par ailleurs, la société de démolition a indiqué qu'un projet de reconstruction est récemment tombé à l'eau. Luc Lavroff, un Russe habitant en Espagne, désirait faire de ce château un hôtel de luxe à Marbella. « Mais il est tombé grièvement malade. »

Enfin, la société a profité de l'occasion pour annoncer que le recours non suspensif introduit au conseil d'Etat par deux riveraines n'a pas abouti. « Le permis de démolition reste valable. »