Namur-Luxembourg L'histoire part évidemment d'une arnaque.

Pendant quelques jours, Luc Mahieux aurait pu racheter pas mal de pays du globe. "En relevant mon courrier mercredi passé, j’ai remarqué que j’étais l’homme le plus riche du monde", raconte ce Dinantais à Ma Télé. "Il y avait deux mille milliards d’euros sur ma carte Visa. Je me suis dit que tous mes problèmes allaient être réglés", dit-il en souriant.

Bien sûr, la vérité sur cette affaire est beaucoup moins drôle. Quelques mois plus tôt, l'homme s'était abonné à un site, qu'il pensait fiable, et qui lui ponctionnait mensuellement la somme de 34,90€. "J'ai encodé les données de ma Visa car je pensais réellement qu’il s’agissait d’un site fiable.Peu avant ces milliards sur mon compte, j’ai constaté qu’il me prenait tous les mois 34,90 euros depuis trois mois. Et quand j’ai voulu résilier mon abonnement, cette somme mirobolante est arrivée sur mon compte. Elle venait, en effet, de la même plateforme que ceux qui me ponctionnaient de l’argent sans raison", confie-t-il à la chaîne de télévision locale.

Il contacte alors le service en charge des fraudes liées au secteur bancaire, puis décide de bloquer sa carte Visa. Depuis vendredi, l'affaire est réglée, les milliards ont disparu du compte Visa du Dinantais, mais ses concitoyens ne l'ont pas encore tous compris. "Quand j’ai posté l’information sur mon compte Facebook, j’ai reçu de nombreuses demandes d’amis de gens que je ne connaissais même pas, explique-t-il au journal La Meuse. Certains me disent qu’ils sont sur le CPAS et qu’ils aimeraient que je les aide. Malgré qu’il soit indiqué que c’est une erreur, les Dinantais continuent à croire que j’ai cet argent."

On ne rappellera jamais assez d'être prudent lors de ses achats sur internet...