Namur-Luxembourg

Un résident du centre Fedasil de Pondrôme (Beauraing), a été privé de liberté dimanche pour avoir montré son sexe en érection aux autres résidents.

Ce n’est pas la première fois qu’il commet ce type de faits, puisque son comportement avait déjà été signalé lorsqu’il résidait dans le centre de Florennes et de Bovigny. Un comportement qui lui avait d’ailleurs valu son transfert d’un centre à l’autre.

L’information étant arrivée jusqu’aux oreilles de la justice, l’homme, d’origine somalienne et âgé de 32 ans, a été privé de liberté et sera entendu lorsqu’un traducteur sera disponible puisqu’il ne parle que le somali et très peu l’anglais.

En fonction de ses déclarations, le substitut décidera des suites à donner à ce dossier. Un examen psychiatrique pourrait être envisagé, car il souffre peut-être d’un problème mental.