Un nouveau spectacle pour Cré Tonnerre

S.L. Publié le - Mis à jour le

Namur-Luxembourg Arlon

Dans tout équipage, il y a des défections. Il y a un an et demi, Cré Tonnerre procédait à un recrutement. De la bande formée à l’époque, un marin a déjà quitté le navire. Il a été remplacé par un nouveau membre : le Boucanier. "C’est Mathieu Menot qui nous a rejoints. Il sera à la guitare, à la mandoline, à la clarinette, au saxophone et au chant", explique Le Mousse, Raphaël Goblet.

Arrivé à l’automne dernier, le nouveau membre d’équipage n’a pas tardé à s’intégrer, à coups d’Orval et de répétitions arrosées. Car Cré Tonnerre, c’est de la chanson festive, à boire et par moments engagée.

Si la bande prend toujours le large avec sérieux, ses membres n’hésitent jamais à écluser quelques bouteilles. Le groupe a d’ailleurs une bière à son nom. C’est la Brasserie de Silly qui la produit. Elle comprend une base de rhum et le groupe, ancienne mouture, s’affiche en dessin sur les bouteilles. "2.000 hectolitres sont brassés chaque année, et la moitié part à l’étranger, au Brésil, au Japon, à Taiwan ", explique Patrick Weyders, Le Flibustier. C’est dire Les étiquettes seront revues avec l’arrivée du prochain album, pour lequel le groupe sera croqué par Pierre Kroll.

Le nouvel album de Cré Tonnerre est attendu pour le printemps prochain. Avec de nombreuses autres nouveautés. On y retrouvera, notamment, "Un P’tit Orval", morceau pour lequel Cré Tonnerre a tourné un clip l’année dernière. Celui-ci a été vu près de 50.000 fois sur Youtube. Mais à l’heure actuelle, l’équipage est prêt à repartir en tournée, avec de nouveaux morceaux plein ses cales. Le nouveau spectacle est bien prêt. Il s’intitulera "Bordées Sauvages".

"Par rapport à ce que le public a connu, avant l’arrivée des nouveaux membres, le spectacle se veut plus rock, plus folk, plus fou. Mais nous gardons le même cap. Notre volonté est toujours de proposer des chansons en français pour faire la fête autour du thème de la mer, tantôt engagées, tantôt à boire ", poursuit Le Mousse. Un spectacle de deux heures a été concocté. On y retrouvera les incontournables, comme le Prestige et les Gabiers du Ton, mais de nombreuses nouvelles chansons.

"L’album précédent datait de 2007. Et je pense que l’on n’a jamais proposé autant de nouveaux morceaux au cœur d’un spectacle. Le show en comptera une douzaine. Le prochain album, lui, devrait en intégrer 25", explique Patrick Weyders.

Les marins, avant tout d’eau douce, jetteront l’ancre pour une première fois en bord de Semois, le 8 juin prochain, à l’occasion du 1000e marché fermier à la Halle de Han. Les dates, ensuite vont s’enchaîner tout l’été. Cré Tonnerre s’essaiera même à l’eau de mer, puisque le groupe va traverser l’Atlantique pour aller jouer au Québec à la fin du mois d’août. Mais, avant cela, histoire d’arriver à bon port, il va falloir souquer les gars.

Publicité clickBoxBanner