Namur-Luxembourg

C’est au cours d’une rencontre du Comité d’orientation social (COS) de Prospect 15 qu’a été posée la question de la collaboration entre les CPAS et le Service d’aide à la jeunesse (SAJ) de l’arrondissement de Dinant. Les deux services de l’action sociale et de l’aide à la jeunesse se retrouvent régulièrement sur le terrain afin de résoudre les problèmes liés à l’accompagnement de jeunes en difficulté.

CPAS et SAJ ont dans leurs missions respectives l’accompagnement de jeunes en difficulté selon des modalités qui leur sont propres et pas nécessairement convergentes. Voilà pourquoi des président(e)s de CPAS ont souhaité mettre à l’ordre du jour du COS une rencontre avec le SAJ.

La volonté de rédiger un protocole de collaboration afin de déterminer les modes de fonctionnement et d’amener les deux services à mieux se connaître a débouché sur une série de propositions dans le but d’approfondir les relations professionnelles et d’harmoniser les pratiques.

Voici quelques propositions simples et qui pourtant rendront l’action et le service d’aide plus performants : que les délégués du SAJ et les travailleurs sociaux des CPAS se rencontrent afin de faciliter la communication; décider de travailler en tant que partenaires dans l’intérêt des familles; s’échanger les infos utiles; favoriser les communications lors du suivi des dossiers (pour le SAJ, lorsqu’il y a un changement de programme d’aide, la judiciarisation d’un dossier ou la clôture d’un dossier, pour le CPAS : la suppression du RIS, le déménagement d’une famille ).

Les partenaires CPAS et SAJ, la direction interdépartementale de la Cohésion sociale ont reconnu l’importance du travail de coordination réalisé par l’équipe d’animation de Prospect 15 et les qualités de diplomatie déployées afin de mener ce travail de déminage à bon terme. "Une fois de plus", exprimait la directrice de la DiCS, Carine Jansen, "la culture joue le rôle de liant au cœur de la société et favorise ainsi la cohésion sociale."