Namur-Luxembourg

La commune d'Hastière se dirige-t-elle vers une 3emajorité absolue pour le Parti socialiste? Alors que l'opposant MR a disparu de la circulation, le CDH est pour l'instant le seul concurrent. Suite à une réévaluation, le nombre de conseillers hastiérois passera de 15 à 17.Comme c'est le cas depuis deux ans, Claude Bultot mènera la liste PS aux élections. Le bourgmestre, actif depuis près de 24 ans en politique porte un regard satisfait sur la législature écoulée: «Le programme que nous annoncions en 2000 a été respecté à 90 pc. Le PCDR est sur de très bons rails, nous avons investi correctement. La construction d'un hall de sports est désormais une priorité, nous comptons bien mener le projet à terme. Le tourisme est très important pour nous, nous allons travailler à rendre la commune encore plus attrayante. En ce qui concerne le logement, notre action se concrétisera par différentes petites actions concrètes, et pas par un projet mammouth.»

Parmi les projets émanant du PCDR qui devraient logiquement se concrétiser, notons la création d'une maison hastiéroise, l'aménagement des coeurs de villages,... Notons également qu'Hastière est une des communes où la fiscalité est la moins importante. La liste PS sera dévoilée vers la fin du mois de mars. Cinq nouvelles candidates rejoindront l'équipe en place.

La liste CDH est toujours en constitution. On travaille ferme, et il n'est pas encore sûr que la liste porte le sigle CDH.

Si le MR a décidé de ne pas présenter de liste, le CDH affirme que rien n'est impossible, l'option de voir Henri Léonard (MR) rejoindre ne liste pluraliste n'est donc pas à négliger. Ce qui est sur, c'est que tous les élus actuels se représenteront. «La législature qui vient de s'écouler est passée inaperçue, a semblé banale du point de vue de la gestion, explique Madeleine Mathieu. Elle manquait sans doute d'une vue à long terme dans certains dossiers, comme celui du hall omnisports ou du deuxièùme terrain de football, il y a un manque d'analyse, de méthode et de réflexion préalable au projet.»

La future liste d'opposition sera révélée fin mai, début juin.

© La Libre Belgique 2006