Namur-Luxembourg
Ce samedi en début de soirée, le véhicule ambulancier a mis 14 minutes pour parcourir 300 mètres. 

Un barrage filtrant de gilets jaunes a retardé une ambulance à Couvin. Bloquée dans un rond-point à l'entrée du village, le véhicule a mis beaucoup de temps à pouvoir entrer dans Couvin. Selon la RTBF, la personne qui devait bénéficier de soins est décédée. Les autorités précisent qu''aucun amalgame doit être fait", car la personne en question était dans un état grave. Les pompiers, qui étaient sur place, ont prodigué les premiers soins en attendant le SMUR. 

" Un SMUR composé d'un médecin et d'un infirmier qui devait médicaliser une intervention prise en charge par les pompiers de Couvin ont été bloqués dans un barrage de gilets jaunes", explique Gilles Boonen, le porte-parole de la zone de secours. 

Néanmoins, le porte-parole invite les manifestants à songer aux conséquences que peuvent causer les retards lors d'interventions de secours: " La rapidité d'intervention est cruciale lors du sauvetage de personnes". Il espère que les gilets jaunes laisseront passer les services ambulanciers sans les retarder dans leurs interventions, précisant enfin que ceux-ci ne sont pas contre leur mouvement citoyen.