Namur-Luxembourg

La rue Cyriel Verschaeve, à Lanaken, portera dès le mois de décembre le nom d'Anne Frank, a annoncé vendredi la commune limbourgeoise. Le choix a été fait par les citoyens de la localité, dont les autorités avaient décidé de retirer le nom de ce collaborateur de la Seconde Guerre mondiale. Cyriel Verschaeve, un prêtre nationaliste flamand, a été condamné à mort en 1946 pour collaboration avec l'occupant allemand. Il était notamment responsable du recrutement de soldats pour le front de l'Est et n'a jamais renié ses accointances avec le régime nazi.

Le bourgmestre de Lanaken, le libéral Marino Keulen, avait indiqué au début de l'année qu'il voulait voir le nom du collaborateur retiré de sa commune.

Cinquante-quatre personnes sur les 74 invitées à se prononcer ont finalement participé à la consultation. La majorité a choisi Anne Frank. Une enquête publique a été ouverte jusqu'au 27 novembre. Après le traitement d'éventuels griefs début décembre, le changement de nom sera présenté au conseil communal.

Les habitants de la rue recevront une compensation de 170 euros par habitation pour les frais occasionnés.

La célébrissime adolescente a récemment été au centre de l'actualité en Italie, après que des supporters d'extrême droite de la Lazio eurent utilisé son image pour dénigrer leurs rivaux de l'AS Rome. En réaction, la fédération italienne de football a pris l'initiative de faire lire une page de son journal avant chaque match disputé cette semaine.

Des rues Cyriel Verschaeve existent encore à Breendonk, Marke, Zoersel et Capelle-au-Bois.