Namur-Luxembourg Tant du point de vue équipement, infrastructure que personnel, la zone est au beau fixe.

Pour nous, tout va très bien, et c’est important de pouvoir le reconnaître aussi", explique Marc Gilbert, commandant de la zone des pompiers Val de Sambre. L’homme, qui est pourtant réputé pour ne pas avoir sa langue sa poche, ne trouve rien à redire sur la situation actuelle de la zone.

Du côté des infrastructures, la nouvelle caserne de Sambreville inaugurée en 2016, pensée par les pompiers eux-mêmes, fait figure d’exemple tandis que le poste de Fosses-la-Ville pourrait quant à lui subir un rafraîchissement total dans les prochaines années. "Avec la Commune, nous sommes actuellement à la recherche d’un terrain pour y construire et y déménager le petit poste de Fosses."

Pour rappel, avec Mettet, les trois postes interviennent en même temps dans la zone qui couvre six communes. Côté matériel, là non plus, la zone n’est pas en reste et dispose notamment de deux autopompes industrielles lui permettant d’intervenir notamment dans les usines chimiques présentes sur la zone. Quant au personnel, la zone compte actuellement 179 pompiers,mais devrait à terme augmenter les effectifs pour grimper jusqu’à 218 pompiers, dont 171 volontaires.