Namur-Luxembourg

Le palais de justice de Namur fermera presque entièrement ses portes à partir de samedi matin, a annoncé jeudi le président du tribunal de première instance, Dominique Gérard. 

Sa vétusté est telle qu'un inspecteur a ordonné jeudi de condamner ses étages. De nombreux dossiers vont se retrouver à l'arrêt. Une réunion de crise a lieu en ce moment avec des représentants de la régie des bâtiments et du SPF Justice. Dans l'attente de la construction du nouveau palais qui ne devrait pas être opérationnel avant 2020, il leur est demandé de trouver une solution, faute de quoi les services resteront à l'arrêt.

Le procureur du Roi, Vincent Macq, espère que le personnel pourra être relogé dans d'autres infrastructures et que des travaux seront rapidement réalisés pour remettre le bâtiment actuel aux normes.