Cyclisme Le vainqueur britannique du Tour de France 2012 s'arrête là !

Le Britannique Bradley Wiggins, premier Britannique lauréat du Tour de France en 2012 et quintuple médaillé d'or olympique, a annoncé mercredi sur les réseaux sociaux qu'il mettait un terme à sa carrière de coureur professionnel, à l'âge de 36 ans.

"J'ai été assez chanceux pour (...) réaliser mon rêve d'enfant de gagner ma vie en pratiquant le sport dont je suis tombé amoureux quand j'avais 12 ans, a-t-il écrit sur sa page Facebook. J'ai rencontré mes idoles et couru auprès des meilleurs durant 20 ans. J'ai travaillé avec les meilleurs entraîneurs et managers, envers lesquels je serai toujours reconnaissant pour leur soutien".

Bradley Wiggins est devenu en 2012 le premier coureur britannique vainqueur du Tour de France. Champion olympique du contre-la-montre aux Jeux de Londres en 2012, il avait aussi décroché à Rio, sa 5e médaille d'or olympique avec la poursuite par équipes après des titres aux JO conquis en poursuite individuelle en 2004 et 2008 et en poursuite par équipes en 2008. Il est le premier britannique à porter 8 médailles olympiques à son cou.

Bradley Wiggins, détenteur du record de l'heure (54,536 km), a décroché le mois dernier sa dernière victoire, remportant avec son compatriote Mark Cavendish les Six Jours de Gand, sa ville natale. Il a remporté 8 titres mondiaux sur la piste et sur la route.


"J'ai réalisé mon rêve"

"J'ai été assez chanceux pour (...) réaliser mon rêve d'enfant de gagner ma vie en pratiquant le sport dont je suis tombé amoureux quand j'avais 12 ans", a-t-il écrit sur sa page Facebook, accompagnée d'une photo de ses maillots arc-en-ciel de champion du monde, médailles et autres trophées.

"J'ai rencontré mes idoles et couru auprès des meilleurs durant 20 ans. J'ai travaillé avec les meilleurs entraîneurs et managers, envers lesquels je serai toujours reconnaissant pour leur soutien", a-t-il poursuivi.

"2012 a été une année époustouflante, et a fonctionné comme un moteur pour moi. Le cyclisme m'a tout donné, et je ne l'aurais pas fait sans le soutien de ma merveilleuse femme Cath et de nos formidables enfants".

"2016 est le bout de la route pour ce chapitre. Les enfants de Kilburn qui ont +les pieds sur terre et la tête dans les nuages+ ne gagnent pas d'ors olympiques et le Tour de France! Maintenant, ils le font".