Cyclisme Le Mémorial Frank Vandenbroucke est une des rares courses wallonnes qui manque à son riche palmarès.

Jean-Luc Vandenbroucke peut avoir le sourire. Le Mémorial Frank Vandenbroucke dispose, à nouveau, d’un très solide plateau. Avec Philippe Gilbert en tête d’affiche, qui va attirer tous les regards. Car l’ancien champion du monde a marqué les esprits avec son retour rapide à la compétition, deux mois à peine après sa fracture de la rotule, conséquence de sa terrible chute dans un ravin de la descente du Col Portet-d’Aspet, sur le Tour de France.

Et le coureur de Quick Step a impressionné en remportant, pour sa rentrée, le Grand Prix d’Isbergues. Un succès conquis avec la manière, s’appuyant sur son tempérament de guerrier, pour décrocher sa première victoire de la saison. De quoi lui ouvrir l’appétit pour les dernières compétitions de l’année. Et notamment pour Binche-Chimay-Binche, ce mardi. Une course qu’il va aborder très motivé. Avec un parfum de revanche, car il était certainement le plus fort, fin juin, à Binche, au championnat de Belgique, où il s’était classé deuxième, à la fois très déçu de ne pas avoir gagné et très heureux d’avoir fait la course parfaite, pour protéger son coéquipier Yves Lampaert.

(...)