Cyclisme

L'ancien coureur cycliste Lance Armstrong doit bien craindre des poursuites judiciaires. C'est ce qu'a confié une source anonyme au sein du gouvernement américain mardi à ABC News.

Le même jour le procureur américain de Californie du sud André Birotte, qui avait dirigé une enquête fédérale pendant deux ans sur les agissements de l'ancien champion déchu, avait déclaré qu'Armstrong ne devrait pas être poursuivi malgré des aveux. "Nous avons pris une décision dans ce dossier il y a un peu plus d'un an (pas de poursuites, ndlr), clairement nous allons continuer à surveiller la situation, mais aujourd'hui cela ne m'a pas fait changer d'avis" a-t-il confié.

Selon la source gouvernementale d'ABC News, "les agents fédéraux mènent actuellement une enquête sur Armstrong pour obstruction à la justice, subornation de témoins et intimidation". Elle ajoute que le procureur "Birotte ne parle pas au nom des autorités fédérales. L'enquête est menée par un autre service que celui de Birotte."