Cyclisme Le Grillon, vainqueur de Milan-Sanremo en 2003, préface la Primavera.

Le soleil se dégage autant de son accent toscan que du surnom dont il est resté affublé : le Grillon. Venu saluer le peloton en voisin lors de la seconde étape de Tirreno Adiratico, à Pomarance, Paolo Bettini se présente au rendez-vous qu’il nous avait fixé avec une petite heure de retard. "Toutes mes excuses, mais je me suis fait arrêter par des amis ou des supporters tous les cinq mètres depuis que j’ai stationné ma voiture... (rires)"

Un sourire sans cesse accroché sur un visage à la rondeur joviale, le vainqueur de Milan-Sanremo 2003 nous a accordé un peu de son temps entre ces multiples sollicitations.

Paolo, cela fera onze ans ce samedi qu’un coureur italien n’a plus gagné Milan-Sanremo. Comment expliquez-vous que Filippo Pozzato n’a toujours pas trouvé de successeur ?

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.