Cyclisme

Le monde du cyclisme a été choqué d'apprendre le décès du coureur italien Michele Scarponi, qui a perdu la vie samedi matin après avoir été percuté par un camion lors d'une sortie d'entraînement en Italie. Le coureur Astana était âgé de 37 ans.

"Scarpa, ami, frère. Merci pour tous les bons moments et la belle expérience que tu nous as donnés. Tu seras pour toujours dans nos pensées", indique sur Twitter le coureur belge Laurens De Vreese, coéquipier de Michele Scarponi chez Astana.

"Il va nous manquer dans le peloton. Il avait toujours le sourire", selon le champion olympique Greg Van Avermaet.

"Je suis paralysé et sans mot", dit l'Espagnol Alberto Contador. "C'était une grande personne, qui avait toujours le sourire". De nombreux coureurs soulignent la bonne humeur de Scarponi, qui était apprécié dans le peloton.

"Je suis dévasté d'apprendre la nouvelle. Je ne peux pas y croire. Mes pensées vont à ses amis, à sa famille, à son équipe", a déclaré le Britannique Geraint Thomas, vainqueur vendredi du Tour des Alpes, la dernière course à laquelle a participé Scarponi.

Michele Scarponi a remporté sa dernière course lundi dernier en enlevant la 1e étape du Tour des Alpes, le premier succès d'Astana cette saison. Il a terminé 4e du Tour des Alpes vendredi et était rentré chez lui, dans les Marches, en voiture.

Scarponi, qui avait posté vendredi soir une photo de lui et de ses deux enfants, avait repris le chemin de l'entraînement samedi matin pour préparer le Tour d'Italie, qui débutera le 5 mai. Il devait être le leader des Astana sur le Giro, à la suite du forfait de Fabio Aru.

Michele Scarponi avait remporté le Giro en 2011 après le déclassement de l'Espagnol Alberto Contador pour dopage. Scarponi avait lui-même été suspendu deux ans entre 2007 et 2008.