Cyclisme

L'Allemand John Degenkolb (Trek-Segafredo) a remporté la 9e étape du Tour de France (WorldTour), disputée sur une bonne partie des pavés de Paris-Roubaix entre Arras et Roubaix, dimanche sur 156,5km.

Il a battu au sprint Greg Van Avermaet (BMC), qui conserve son maillot jaune, et le champion de Belgique Yves Lampaert (Quick-Step Floors).

Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) et le Slovaque Peter Sagan (BORA-hansgrohe) complètent le top 5.

Au total, 5 Belges figurent dans le top 10 de cette étape. Pas mal!


Neuf hommes, dont Thomas De Gendt, avaient pris les devants et ont entamé les secteurs pavés avec environ 3 minutes d'avance: Les Français Jérôme Cousin et Damien Gaudin (Direct Energie), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), l'Américain Chad Haga (Sunweb), l'Espagnol Omar Fraile (Astana), les Français Olivier Le Gac (Groupama-FDJ), Nicolas Edet (Cofidis), Lilian Calmejane (Direct Energie) et le Sud-Africain Reinhardt Janse Van Rensburg (Dimension Data). Le Néerlandais Antwan Tolhoek (LottoNL-Jumbo), dans l'échappée, a crevé dès le premier secteur pavé.

A 50 kilomètres de l'arrivée, Greg Van Avermaet a attaqué. Les attaques se sont succédées sur les dernières portions pavées. Beaucoup de coureurs ont chuté dont pas mal de chefs de file, mais le peloton, la plus grande partie en tous les cas, a abordé les deux derniers tronçons ensemble.

A 15km de l'arrivée, les spécialistes des classiques ont fait le forcing avec encore Van Avermaet, Lampaert et l'Allemand Degenkolb notamment. Suivi par Sagan et Philippe Gilbert entre autres.

Les trois hommes de tête sont allés au bout et se sont disputé la victoire au sprint, enlevé par John Degenkolb, le vainqueur de Paris-Roubaix 2015.

Greg Van Avermaet, vainqueur pour sa part de l'Enfer du Nord en 2017, reste en jaune. Au général, il compte 43 secondes d'avance sur le Britannique Geraint Thomas (Sky) et 44 secondes sur Philippe Gilbert.

Abandon de Richie Porte

A noter que le début de la journée avait été marquée par une énorme chute survenue au milieu du peloton ! Richie Porte a dû abandonner après être tombé, catastrophe pour la BMC ! Il souffre de la clavicule. Rojas, équipier de Quintana et Landa, a aussi quitté la course.

Lundi, le peloton saluera sa première journée de repos avec un transfert vers Annecy de l'autre côté de la France. Mardi, les coureurs reprendront la route pour attaquer de suite la montagne et les Alpes avec une 10e étape entre Annecy et le Grand Bornand. Au programme: trois cols de première catégorie et la montée du plateau des Glières, hors catégorie.


John Degenkolb: "Tout le monde disait que j'étais fini"

"Cette victoire c'est de la joie pure. Je chassais après cette victoire depuis si longtemps ! C'est un moment difficile à décrire. Il y a eu une grosse bataille toute la journée. Nous avions un plan pour rester des dangers. Je suis passé par de si mauvais moments. Je veux dédier ma victoire à mon meilleur ami qui est décédé cet hiver. C'était un 2e père pour moi. Tout le monde disait que j'étais fini après mon accident survenu en janvier 2016. J'ai que j'allais revenir mais il me fallait une grande victoire. Il n'y a pas de scénario plus dramatique que sur les pavés de Paris-Roubaix."


REVIVEZ NOTRE LIVE: