Cyclisme La formation française semble avoir du mal à retenir les leçons du passé. Romain Bardet avait déjà été exclu de Paris-Nice pour les mêmes raisons.

Lors de la course au soleil, c'est le jury des commissaires qui avait mis hors course le leader de la formation française. Cette fois, sur la Vuelta, AG2R La Mondiale a elle-même exclu Nico Denz et Alexandre Geniez après qu'une vidéo ait fuité sur Twitter où l'on voit les deux coureurs s'accrocher à la voiture de leur propre directeur sportif.



"Suite au visionnage d'images vidéo montrant deux de nos coureurs volontairement accrochés à une voiture de notre équipe durant la 15e étape, dimanche 3 septembre, la direction générale de l'équipe AG2R La Mondiale a décidé de mettre hors course de la Vuelta a Espana Nico Denz et Alexandre Geniez. L'équipe AG2R La Mondiale s'excuse sincèrement auprès des organisateurs et du public de ces comportements antisportifs contraires à nos valeurs et à notre éthique", a communiqué officiellement l'équipe.

Des valeurs et une éthique que les coureurs avaient donc mis de côté pendant la course, avec la circonstance atténuante éventuelle de manquer de lucidité dans le final d'une étape très difficile. Mais quelle sera l'excuse de leur directeur sportif, qui a forcément vu que ses deux coureurs s'accrochaient à la voiture ?

L'autre élément perturbateur de cette vidéo, c'est l'absence de réaction des coureurs faisant partie du même groupe que Denz et Geniez, qui pour leur part grimpent "à la pédale". La preuve que ce genre de pratique n'est pas si inhabituelle dans le gruppetto ?