Cyclisme Le jeune Belge a dominé le chrono chez les juniors, premier pas vers une carrière qui s’annonce bien

Remco E-ve-ne-poel ! Même si vous ne retenez pas ce nom, vous risquez d’en entendre encore souvent parler dans le futur.

À Innsbruck, le Brabançon est devenu le nouveau champion du monde du contre-la-montre chez les juniors. Le premier volet de son pari est réussi, car le jeune Belge, 18 ans, espère maintenant réussir le doublé ce jeudi en décrochant un deuxième maillot arc-en-ciel au terme de la course en ligne.

Le coureur de Schepdaal, aux portes de Bruxelles, a surclassé ses adversaires, et le mot n’est pas assez fort. À plus de 50 km/h de moyenne, l’ancien joueur du Sporting d’Anderlecht a devancé l’Australien Lucas Plapp de 1:23 !

" Remporter ce chrono était le premier pas obligatoire en vue du doublé et puis je trouve que le chrono, ça ne ment pas, c’est la plus belle discipline ", avoue Evenepoel, troisième Belge à devenir champion du monde de chrono chez les juniors, après Jurgen Van den Broeck (2001 à Lisbonne) et le regretté Igor Decraene (2013 à Florence).

Le futur professionnel de l’équipe Quick-Step Floors a d’ailleurs dédié son succès à son malheureux prédécesseur, décédé dans des circonstances tragiques (il avait été renversé par un train) en 2014. " J’ai rencontré sa famille il y a quinze jours, lors de la course contre-la-montre qui porte son nom, ses parents m’avaient demandé de gagner pour lui ", expliqua Evenepoel. "J y ai pensé avant le départ et encore en passant la ligne."

(...)