Cyclisme

Le Britannique Chris Froome, récemment récusé par les organisateurs du prochain Tour de France, s'est dit "ravi" lundi d'avoir été blanchi par l'Union cycliste internationale (UCI) après neuf mois de procédure suite à un contrôle antidopage anormal subi en 2017 sur la Vuelta.

"Je suis ravi que l'UCI m'ait blanchi. Cette décision est évidemment importante pour moi et l'équipe, mais c'est aussi un moment important pour le cyclisme", a déclaré la quadruple lauréat du Tour de France (2013, 2015, 2016, 2017), affirmant qu'il "n'avait jamais douté" de l'issue de la procédure, "pour la simple raison que j'ai toujours su que je n'avais rien fait de mal. Je connais très bien le cyclisme, ses bons et ses mauvais côtés. 

Personnellement je me suis toujours tenu du bon. J'ai souvent dit et c'est la vérité, que mes quatre victoires à la Grande Boucle étaient parfaitement régulières. Le point final de cette pénible affaire a maintenant été mis. On va enfin pouvoir exclusivement se concentrer sur le Tour...