Cyclisme Le leader belge de la Lotto FixAll s'est imposé dans une arrivée en côte.

Et un nouveau succès de prestige pour Tim Wellens ! Le puncheur belge s’est imposé ce mardi lors de la quatrième étape du Tour d’Italie. Le résident monégasque a fait rouler son équipe Lotto FixAll car il sentait que l’arrivée en montée à Caltagirone pouvait lui convenir.

Très bien lancé par Tosh Van der Sande, Tim Wellens s’est retrouvé dans une cassure de cinq coureurs avec Yates, Chaves et Konrad à la flamme rouge, soit au pied de la partie la plus dure de la montée menant à l'arrivée. L’avant garde d’un peloton réduit les ont repris, mais Tim Wellens a su prendre le sillage d'Enrico Battaglin lancé le sprint pour s’imposer devant Michaël Woods, le deuxième de Liège-Bastogne-Liège, et Enrico Battaglin.

Il s’agit de la deuxième victoire d’étape de Tim Wellens sur le Tour d’Italie, puisqu'il avait remporté la 6e étape en 2016. L'Australien Rohan Dennis reste leader du classement général tandis que Chris Froome a perdu du temps. Tim Wellens, lui, remonte à la quatrième place, à 19 secondes du maillot rose. "Je dois vraiment remercier mes coéquipiers, qui ont réalisé un très gros boulot", jubile le Belge. "Je suis vraiment très heureux avec ce succès. Surtout qu’il arrive très tôt dans ce Giro. Nous n’en sommes qu’à la quatrième étape. Cela nous fera un très grand stress en moins pour les prochaines semaines. Et quand il y a moins de stress, tout peut arriver !"

Par contre, il ne compte pas sur le maillot rose. "Il me paraît encore un peu trop loin, et il va y avoir l’étape de l’Etna, que je ne connais pas. Je ne mise donc pas sur le maillot rose, je suis déjà super heureux avec ce succès."