Cyclisme

André Greipel a présenté ses excuses jeudi, après son tweet dans lequel il s'est interrogé sur la montée du Français Arnaud Démare (Groupama-FDJ) dans le Col du Portet lors de la 17e étape du Tour de France, disputée sur 65km entre Bagnères-de-Luchon et le sommet de ce col du Portet.

"Peut-être que quelqu'un peut dire à Groupama-FDJ et Arnaud Démare qu'il y a un traceur GPS sur le Tour de France. Chapeau de perdre seulement 9 minutes sur 17 kilomètres de montée par rapport à Nairo Quintana", a tweeté ironiquement le sprinter allemand mercredi.

Arnaud Démare avait répondu à son collègue sprinteur en début de soirée. "Merci pour le respect que tu m'accordes mon cher André Greipel. Je t'aimais bien. Et je te pensais plus intelligent", a écrit le double champion de France sur Twitter. "Les commissaires étaient tout le temps autour de nous. Je t'envoie mes fichiers. Vu que tu es un expert je te laisse me dire ce que tu en penses...".

Greipel a présenté ses excuses jeudi matin. "Je présente mes excuses à Arnaud Démare et Groupama FDJ. Je n'avais pas le droit de faire ce tweet basé sur le temps GPS, qui peut être inexact. Je suis désolé, j'ai appris la leçon: ne pas tweeter à propos de quelque chose dont on fait partie".

Le tweet d'excuse: