Cyclisme

L'ancien champion du monde cycliste belge Johan Museeuw, considéré comme le meilleur cycliste du monde sur les courses d'un jour dans les années 90, a reconnu mardi s'être dopé lors de la dernière année de sa carrière.

Johan Museeuw, champion du monde en 1996 aujourd'hui à la retraite, et six autres coureurs doivent être jugés cette année dans le cadre d'une affaire de dopage ayant éclaté en 2003. Ils sont accusés de possession d'EPO et d'Aranesp, des produits interdits.

"J'ai fait des changes que je ne pouvais vraiment pas faire", a déclaré déclaré Johan Museeuw lors d'une conférence de presse. L'ancien coureur cycliste, âgé de 41 ans, avait jusqu'ici toujours affirmé pour sa défense qu'il n'avait jamais été contrôlé positif.

"Je voulais terminer ma carrière sur une bonne note et j'ai fait des choses qui ne pouvaient vraiment pas être faites", a-t-il affirmé. "J'ai fait des choses qui n'étaient pas 100% conformes aux règles".

Un vétérinaire, Jose Landuyt, fait partie des personnes impliquées dans l'affaire concernant Museeuw. Il est accusé d'avoir fourni aux coureurs les produits dopants.

Museeuw, qui a pris sa retraite en 2005, a été suspendu deux ans par la Fédération belge de cyclisme pour son implication présumée dans le scandale.