Cyclisme

La chambre du conseil de Liège a examiné la possibilité du renvoi devant le tribunal correctionnel de Alexandr Vinokourov et Alexandr Kolobnev, soupçonnés d’avoir truqué Liège-Bastogne-Liège en 2010.

Tout a débuté par la découverte, par un journaliste suisse, de mails échangés entre les deux hommes et dans lesquels Alexandr Vinokourov proposerait 150 000 € à Alexandr Kolobnev pour qu’il ne se donne pas à fond lors du sprint final de la Doyenne qui s’est déroulé le 25 avril 2010.

Le jour de la course, les deux hommes étaient arrivés seuls à Ans pour se disputer le sprint dans lequel Vinokourov avait devancé Kolobnev.

En plus des mails, les enquêteurs se sont également basés sur des extraits de comptes qui relèvent des versements de 100 000 euros en juillet 2010 puis 50 000 euros effectués en décembre 2010.

Ce lundi, le parquet a demandé le renvoi des deux inculpés pour corruption devant le tribunal correctionnel de Liège. Seul l’avocat de Vinokourov, Me Jean-Louis Lodomez, s’est présenté pour son client. L’avocat de Kolobnev n’est plus consulté depuis environ un an. Aucun des deux inculpés n’était présent.

Me Jean-Louis Lodomez a plaidé le classement sans suite et donc l’absence de renvoi devant le tribunal correctionnel. "Cela fait sept ans que les faits se sont produits, a expliqué l’avocat. Cela fait cinq années que l’instruction a débuté. J’ai demandé le classement sans suite. Il n’y a pas d’avantage d’éléments neufs dans le dossier depuis le début de l’enquête."

Si l’avocat est peu confiant sur les chances de ne pas être renvoyé devant le tribunal, il est par contre rassuré sur le fond du dossier. "Avec des indices aussi maigres, si l’on a un renvoi devant le tribunal correctionnel, je serais serein." Une décision devrait être prise vendredi.