Cyclisme

La course a été neutralisée à cause de la neige, mercredi, pendant la troisième étape de Paris-Nice, menant de Cusset au Mont Brouilly, dans le centre-est de la France, a annoncé l'organisation de l'épreuve.

Les coureurs ont été autorisés à monter dans les véhicules d'équipes pour rejoindre Villié-Morgon, où un nouveau départ est susceptible d'être donné à 42,5 kilomètres de l'arrivée.

En cas de nouveau départ, les cinq coureurs échappés (Gougeard, Lutsenko, Didier, De Gendt, Herrada) repartiront avec leur avance, soit 3 min 30 sec sur le peloton.

L'arrêt est intervenu dans la zone du col des Echarmeaux, à quelque 75 kilomètres de l'arrivée.

La neige est tombée sur la route de la course, rendue ainsi trop dangereuse pour la sécurité des concurrents.