Cyclisme Le marché tarde un petit peu à s’emballer même si quelques coups ont été signés.

Depuis le 1er août, les équipes peuvent officialiser la venue des nouvelles recrues pour la saison prochaine. Tour d’horizon du marché qui tarde un petit peu à s’emballer mais qui s’annonce passionnant.

C’est signé

Un de nos plus talentueux coureurs sur les classiques wallonnes, Dylan Teuns (3e de la Flèche wallonne 2017), quittera la structure BMC en 2019. Il a opté pour la Barhain-Merida. Le solide Michael Valgren (vainqueur du Nieuwsblad 2018) va, lui, venir renforcer la Dimension Data, un renfort de poids sur les courses pavées. Du côté de la Quick-Step Floors, on a simplement officialisé la venue de la bombe du cyclisme belge : Remco Evenepoel. Il était courtisé ardemment par la Sky. André Greipel, après huit années de bons et loyaux services à la Lotto-Soudal, va évoluer du côté de chez Fortunéo-Samsic, à l’échelon Continental Pro. Jimmy Turgis quitte Cofidis pour Vital Concept. À noter que Van Avermaet restera bel et bien trois saisons supplémentaires dans le giron de Jim Ochowicz. Il sera le leader de la fusion entre la BMC et les Polonais de CCC Sprandi Polkowice.

C’est en bonne voie

Caleb Ewan devrait en toute logique s’engager avec la Lotto-Soudal, où il serait le successeur désigné de Greipel. Pour le Wallon Loïc Vliegen (BMC), la destination 2019 devrait être la Wanty-Groupe Gobert. Geraint Thomas, fort de sa victoire au Tour de France, devrait resigner un nouveau contrat avec la Sky en profitant d’une revalorisation salariale et d’un nouveau statut. Bauke Mollema, le 2e de la dernière Clasica San Sebastian, est proche d’un accord avec la Trek-Segafredo pour prolonger l’aventure de deux saisons supplémentaires. Terpstra quitterait la Quick-Step Floors dans quelques mois. Le Néerlandais, 34 ans, souhaiterait un salaire plus élevé que ne consentirait pas à lui donner Patrick Lefevere. Richie Porte négocie depuis de longues semaines avec la Trek-Segafredo où on voudrait en faire le successeur de Contador dans les grands Tours. Enfin, Damiano Caruso (BMC) serait à deux doigts de signer pour la Barhain-Merida.

Les inconnues

Que vont faire Cavendish et Boasson Hagen ? Les deux compères de chez Dimension Data sont en fin de contrat et rien n’a filtré concernant leur avenir. Thibaut Pinot n’a toujours pas resigné avec la Groupama-FDJ, même si son patron Marc Madiot se montre confiant à ce sujet. Marcel Kittel, en froid avec ses dirigeants depuis plusieurs mois, songerait déjà à quitter l’aventure Katusha-Alpecin. Mikel Landa aurait également vu d’un très mauvais œil son Tour de France où il a dû partager le leadership avec Quintana. Son entourage aurait déjà pris contact avec Astana. Enfin Tony Martin (Katusha-Alpecin) est suivi de très près par la Quick-Step Floors et la Dimension Data.