Cyclisme Réactions
Ludovic Capelle (1er) : «Dès le matin, j'ai senti que j'avais de très bonnes jambes malgré les fatigues du retour d'un stage dans les Alpes. Avec un seul équipier au départ, je ne pouvais pas prendre de risques. Tout ce que je devais faire, c'est être dans les bons coups et calquer ma course sur celle des Lotto. J'avais décidé d'attendre le tout dernier moment. Finalement je crois que j'ai bien fait car De Waele est parti un peu tôt. Pour moi, c'est le plus beau de mes rêves». Quant au Tour de France: «Je suis normalement au service de Jaan Kirsipuu pour l'emmener dans les sprints. Mais je sais que Jaan sait renvoyer l'ascenseur».
Fabien De Waele (2e) : «Plus jamais je n'aurai encore une telle occasion de gagner le championnat de Belgique. Je suis très déçu pour moi mais aussi pour mes équipiers qui ont fait un travail extraordinaire.
Axel Merckx (9e) : «J'ai prouvé que j'étais parmi les meilleurs de ce championnat. J'ai bien tenté de m'échapper mais les Lotto étaient très attentifs et puis, la côte principale du circuit n'était pas suffisamment sélective pour que je puisse espérer y faire la différence. Pourtant, lorsque je me suis retrouvé en tête avec De Waele, Baguet et Vanhaecke, j'ai failli y croire. D'autant qu'il restait encore une bonne vingtaine de kilomètres à parcourir».

© La Libre Belgique 2001