Cyclisme

Lucien Van Impe, dernier vainqueur belge du Tour de France, a été victime d'une crise cardiaque vendredi. L'information a été confirmée par une source proche de la famille à l'agence Belga.

Vendredi, Van Impe se trouvait chez lui quand il s'est soudainement senti mal. Son épouse l'a aussitôt emmené à l'hôpital d'Alost où il a été opéré.


Rita Van Impe: "Lucien se sentait très mal et avait des douleurs à la poitrine"

Grâce à l'intervention rapide de son épouse Rita, Lucien Van Impe a été transporté à l'hôpital d'Alost où il a été opéré et se rétablit à présent.

"Lucien se sentait très fatigué ces derniers temps. Vendredi, il s'est soudainement senti très mal. Il se trouvait dans le bureau et se plaignait de douleurs à la poitrine", a raconté Rita Van Impe, qui a pris contact avec le médecin du sport Renno Roelandt. "Il nous a conseillé de l'emmener à l'hôpital immédiatement. Nous avons appelé notre fille et sommes partis."

"En entendant les symptômes, je leur ai conseillé d'aller directement aux urgences à Alost", a confirmé le docteur Renno Roelandt. "L'hôpital est spécialisé en chirurgie du cœur. Heureusement, ils ont suivi mes conseils car Lucien a été opéré au cœur tout de suite après son admission. On évalue la situation médicale de Lucien Van Impe heure par heure, mais le fait est qu'il est toujours aux soins intensifs."

A l'hôpital, Van Impe, 70 ans, a été victime d'un deuxième infarctus. Les médecins ont décidé d'opérer l'ancien vainqueur du Tour. L'opération a duré une heure et demie.

Lucien Van Impe se trouve toujours aux soins intensifs. Il peut recevoir une courte visite de son épouse deux fois par jour. Son état est stable mais encore sérieux. Van Impe pourrait subir une deuxième opération.


Un fameux palmarès

Lucien Van Impe a remporté le Tour de France en 1976. Il est le dernier Belge à figurer au palmarès de la Grande Boucle. Il a remporté le classement de la montagne à six reprises et décroché neuf victoires d'étapes. Outre sa victoire finale en 1976, Van Impe est monté sur le podium du Tour à quatre reprises: comme deuxième du général en 1981 et comme troisième en 1971, 1975 et 1977. Il a aussi été le meilleur grimpeur du Giro en 1982 et 1983.

Après sa carrière, Van Impe a été actif comme directeur sportif.