Cyclisme

Michael Valgren a inscrit son nom au palmarès du 73e Circuit Het Nieuwsblad, course d'ouverture de la saison cycliste belge.

Après 196,2 kilomètres entre Gand et Meerbeke, le Danois de l'équipe Astana a levé les bras, s'imposant en solitaire après une attaque placée à un peu moins de deux kilomètres de la ligne d'arrivée. Le Polonais Lukasz Wisniowski (Sky) et Sep Vanmarcke (EF Education First-Drapac p/b Cannondale) complètent le podium.

Le début de course a été marqué par une échappée composée de 10 coureurs, dont les Belges Michael Van Staeyen, Kenneth Vanbilsen, Edward Planckaert, Dries De Bondt et Ludwig De Winter. Dans le peloton, c'est un autre Belge, Philippe Gilbert, qui a placé les deux premières accélérations.

C'est finalement avec un avantage de 45 secondes que les six hommes de tête sont rentrés dans un final nouvelle version, semblable à celui du Tour des Flandres jusqu'en 2011. Le Letton Aleksejs Saramontis, qui a faussé compagnie aux autres échappés, a été repris à 40 km de la ligne par le groupe des favoris. Après des attaques des Tim Wellens et Tiesj Benoot, les favoris ont abordé, groupés, les dernières difficultés de la journée.

Sous l'impulsion de Sep Vanmarcke, auteur d'une franche attaque dans le Mur de Grammont, un groupe de 12 coureurs, dont trois de l'équipe Astana, s'est détaché à l'approche du Bosberg, dernière montée au programme. Wout Van Aert, spécialiste du cyclocross, est parvenu à accrocher le bon wagon tout comme, entre autres, le champion de Belgique Oliver Naesen, le Tchèque Zdenek Stybar ou encore l'Italien Matteo Trentin.

Profitant de la supériorité numérique de son équipe, Valgren a placé une attaque salvatrice à moins de 2 km de la ligne. Profitant d'un moment de flottement entre les favoris, le Danois a volé vers sa cinquième victoire professionnelle.

Dimanche se déroulera Kuurne-Bruxelles-Kuurne (1.HC), course longue de 200,1 kilomètres. L'année dernière, le Slovaque Peter Sagan s'était imposé mais le champion du monde a fait l'impasse sur le weekend d'ouverture.

Michael Valgren: "Il fallait attaquer"

"Après le Muur, nous étions 3 gars à l'avant de chez nous. Il y avait des gars rapides. Nous on avait Gatto qui va vite mais il fallait attaquer pour ne pas se faire surprendre. A la fin, j'ai pris 5 mètres puis j'ai roulé à fond. Je suis très heureux de cette victoire ! Le Tour des Flandres sera un objectif pour moi ce printemps mais chaque chose en son temps. Pour être honnête, je ne me suis pas vraiment occupé du changement de parcours dans ce Circuit Het Nieuwsblad. J'ai parlé avec Andersen de ce final au briefing, c'est tout. C'était mon rêve de rouler les classiques flandriennes pour la gagne."

Vanmarcke: "J'aurais espéré plus"

"J'aurais espéré plus dans cette course. Je suis quand-même  content de ce podium mais à 2 kilomètres de l'arrivée, je pensais que j'aurais pu mieux faire? C'était la première grande course de la saison, avec toute la pression qui va avec. Dans le Mur de Grammont, je me sentais très fort et j'ai été surpris de voir que j'étais seul au sommet. Quand j'ai vu que Stybar revenait, je savais que ça allait être dur, même à deux. On a roulé à fond après le sommet mais les poursuivants sont revenus. Après j'ai essayé d'attaquer dans le final mais j'étais fort surveillé. De toutes manières, je suis heureux de ma forme pour le moment. Je dois encore la travailler pour les prochaines semaines mais ça commence bien même si, c'est vrai, j'aurais préféré gagner."

Suivez la course en direct commenté: