Cyclisme

Le cycliste américain Lance Armstrong a annoncé mercredi qu'il abandonnait la présidence de l'association de lutte contre le cancer Livestrong qu'il a fondée en 2003 après avoir vaincu la maladie. En même temps, l'équipementier américain Nike, qui soutenait le Texan depuis plus de dix ans, a indiqué qu'elle mettait un terme à leur collaboration. "Aujourd'hui, pour épargner à la fondation les effets négatifs liés à la controverse entourant ma carrière cycliste, je mets fin à mes fonctions de président", a indiqué Lance Armstrong dans un communiqué diffusé sur le site de sa fondation. De son côté l'entreprise

américaine Nike y allait de son communiqué annonçant son divorce avec Armstrong. "En raison des preuves apparemment rédhibitoires sur le fait qu'il s'est dopé et a induit Nike en erreur pendant plus de dix ans, c'est avec une grande tristesse que nous mettons un terme à notre contrat avec Lance Armstrong", selon Nike, précisant totefois que la marque allait continuer à soutenir la fondation contre le cancer fondée par le cycliste.