Cyclisme

Le tracé de cette 105e édition a été dévoilé à Paris, ce mardi midi. Pavés, cols inédits, retour de l'Alpe d'Huez et du Tourmalet, étape de 65 kilomètres, un chrono pour puncheurs... les surprises n'ont pas manqué !

La Grande Boucle 2018 aura pour sommet une étape-reine de 65 kilomètres dans les Pyrénées centrales, avec l'ascension inédite, pour finir, du col de Portet, suivant la présentation de la course faite mardi à Paris par son directeur Christian Prudhomme.

Cette 105e édition, qui s'élancera le 7 juillet de Noirmoutier-en-l'Ile en Vendée, comportera 6 étapes de montagne et 8 de plaine dont une sur les pavés de Paris-Roubaix. Elle ira à l'Alpe d'Huez dans les Alpes et aura un contre-la-montre dans le Pays basque à la veille de l'arrivée, le 29 juillet, sur les Champs-Elysées.




Des bonifications en cours d'étape et des équipes de 8

De la première à la 9e étape, le Tour de France accordera 3,2 et 1 secondes de bonifications au cours d'un sprint intermédiaire qui se disputera généralement en fin d'étape, à un endroit stratégique. A Mûr-de-Bretagne, par exemple, ce sprint sera jugé dans la foulée de la première des deux ascensions de la côte finale, puisque cette 6e étape se terminera par un circuit local. Le but de la manoeuvre: encourager les audacieux à tenter leur chance pour animer des fin d'étapes parfois trop prévisibles.

On le sait depuis plusieurs semaines, ce Tour 2018 se disputera à 8 coureurs par équipes, et plus 9. Ce qui devrait permettre d'ouvrir quelque peu la course en compliquant la tâche des équipes qui voudront la contrôler, comme la Sky en montagne ou comme les équipes de sprinters durant la première semaine.


Bordures, pavés, cols inédits, étape de 65km, chrono pour puncheurs...

Dès la première étape, les favoris du Tour se devront d'être très attentifs. Et pour cause, 100 des 189 kilomètres se courront le long de la mer, ce qui donnera des possibilités de bordures aux équipes qui voudront passer à l'attaque. La troisième étape sera un contre-la-montre par équipes. La cinquième aura des allures de classique ardennaise, avec cinq côtes répertoriées et un final sinueux. La 6e se terminera à Mûr-de-Bretagne, où Alexis Vuillermoz s'était imposé en 2015. Et si les 7e et 8e étapes seront réservées aux sprinters, le spectacle devrait faire son retour dès la 9e étape, avec 21,7km de pavés, répartis en 15 secteurs, sur les routes menant le peloton à Roubaix. Après la première journée de repos, la montagne arrivera lors de la 10e étape avec, notamment, l'ascension du Plateau des Glières (6km à 11,2%) qui se termine par un chemin non-asphalté de deux kilomètres.

L'étape 11 mènera le peloton à La Rosière. Ses 108 petits kilomètres et ses quatre ascensions devraient offrir une course nerveuse et passionnante. La 12e étape se terminera quant à elle au sommet de l'Alpe d'Huez, après avoir emprunté le col de la Madeleine et le col de la Croix de Fer. Les coureurs pourront quelque peu souffler sur les routes de Valence lors de la 13e étape, qui sera une course de transition. Mais les sprinters n'auront qu'un bref répit puisque l'arrivée à Mende, lors de la 14e étape, sera à nouveau très escarpée. La 15e étape mènera les coureurs de Millau (et son célèbre viaduc) à Carcassonne. Elle devrait être un régal pour les yeux... et pour les baroudeurs. Après la 2e journée de repos, les coureurs prendront la route de Bagnères-de-Luchon, avec trois ascensions terribles au programme (mais une arrivée en descente où s'était imposé Froome dans son style peu académique en 2016): le Portet d'Aspet, Menté et le Portillon.

Mais c'est lors de la présentation de l'étape 17 que les patrons du Tour ont le plus surpris l'assistance. Car l'étape 11 et ses 108km n'offrent pas le tracé le plus court de ce Tour de France 2018, loin de là. Bagnères-de-Luchon - Saint-Lary-Soulan et ses 65 kilomètres, dont 38 d'ascension, devraient offrir un spectacle inédit... et des délais très courts au gruppetto. Les sprinters qui y auront survécu pourront sans doute se départager à Pau, lors de la 18e étape, avant de se farcir 4 nouveaux cols et 4.700 mètres de dénivelés positifs sur la route de Laruns, lors de la 18e étape.

Avec toute cette montagne au programme, un coureur comme Tom Dumoulin, vainqueur du Giro 2017, devra beaucoup compter sur le chrono de la veille d'arrivée pour se replacer au classement général. Malheureusement pour lui, ce contre-la-montre n'avantagera pas tellement les purs rouleurs puisque quatre côtes seront au programme de cette épreuve de 31 kilomètres. Enfin, la traditionnelle arrivée à Paris sera jugée au terme d'une étape de 115 kilomètres.


Le parcours de la 105e édition du Tour de France

Le parcours du Tour de France 2018, qui s'élancera en Vendée le 7 juillet pour se ponctuer à Paris le 29 juillet après 3.329 kilomètres de course:

- Etape 1 - 7 juillet 2018: Noirmoutier-en l'Île - Fontenay-le-Comte: 189 km
- Etape 2 - 8 juillet 2018: Moulleron-Saint-Germain - La Roche-sur-Yon: 183 km
- Etape 3 - 9 juillet 2018: Cholet-Cholet: 35 km (contre-la-montre par équipes)
- Etape 4 - 10 juillet 2018: La Baule - Sarzeau: 192 km
- Etape 5 - 11 juillet 2018: Lorient - Quimper: 203 km
- Etape 6 - 12 juillet 2018: Brest - Mûr-de-Bretagne: 181 km
- Etape 7 - 13 juillet 2018: Fougères - Chartres: 231 km
- Etape 8 - 14 juillet 2018: Dreux - Amiens: 181 km
- Etape 9 - 15 juillet 2018: Arras Citadelle- Roubaix: 154 km, dont 21,7km sur les pavés
Jour de repos - 16 juillet 2017 à Annecy
- Etape 10 - 17 juillet 2018: Annecy - Le Grand Bornand: 159 km
- Etape 11 - 18 juillet 2018: Albertville - La Rosière Espace San Bernardo: 108 km
- Etape 12 - 19 juillet 2018: Bourg-Saint-Maurice - L'Alpe d'Huez: 175 km
- Etape 13 - 20 juillet 2018: Bourg d'Oisans - Valence: 169 km
- Etape 14 - 21 juillet 2018: Saint-Paul-Trois-Châteaux - Mende: 187 km
- Etape 15 - 22 juillet 2018: Millau - Carcassonne: 181 km
Jour de repos - 23 juillet: Carcassonne
- Etape 16 - 24 juillet 2018: Carcassonne - Bagnères-de-Luchon: 218 km
- Etape 17 - 25 juillet 2018: Bagnères-de-Luchon - Saint-Lary-Soulan/Col de Portet: 65 km
- Etape 18 - 26 juillet 2018: Trie-sur-Baïse - Pau: 172 km
- Etape 19 - 27 juillet 2018: Lourdes - Laruns: 200 km
- Etape 20 - 28 juillet 2018: Saint-Pée-sur-Nivelle - Espelette: 31 km (contre-la-montre individuel)
- Etape 21 - 29 juillet 2018: Houilles - Paris (Champs-Elysées): 115 km