Cyclisme

La 8e et dernière étape de la 76e édition de Paris-Nice cycliste est revenue à l'Espagnol David De La Cruz. Au terme d'une courte étape (110 km) très animée sur les routes accidentées autour de Nice, il a devancé sur la ligne d'arrivée son compatriote Omar Fraile (Astana). 

Un autre Espagnol Marc Soler (Movistar) a pris la 3e place à 3 secondes. Le maillot jaune le Britannique Simon Yates ( Mitchelton-Scott), leader depuis sa victoire samedi dans la 7e étape, a terminé 6e à 38 secondes. Du coup, Soler, seulement 6e à 37 secondes au départ de l'étape, s'est imposé au classement final de cette épreuve du WorldTour. Soler, 24 ans, avec le jeu des bonifications en cours d'étape et à l'arrivée, s'impose au classement final avec 4 secondes d'avance sur Yates. L'Espagnol Gorka Izagirre (Bahrain Merida) termine 3e à 14 secondes.

Soler succède au palmarès au Colombien Sergio Luis Henao et décroche son 2e succès professionnel après la 2e étape de la Route du Sud en 2016.

Tim Wellens (Lotto Soudal), le meilleur Belge dans cette 'Course au soleil', a terminé à la 5e place finale à 16 secondes dans le même temps que Ion Izaggire (Bahrain Merida), 4e. Dylan Teuns (BMC) finit 6e à 32 secondes.


Une dernière étape sous la pluie

Jean-Pierre Christiaens, mécano de l'équipe Lotto Soudal de Tim Wellens, s'est exprimé à notre micro avant le départ de la 8e et dernière étape de Paris-Nice. Il s'est notamment penché sur les spécificités techniques d'une course disputée sous la pluie.
"On a gonflé nos boyaux Vittoria un peu moins pour une meilleure adhérence et moins de risques de crevaison", dit le Hannutois.