Cyclisme

Il a bouclé le parcours de 36,5 kilomètres de Duisbourg 10 secondes plus vite que Ben Hermans. Stijn Devolder, tenant du titre, 12-ème à 1:32, a déçu.

Ben Hermans était en tête à la surprise générale à mi-parcours (23:05), 4 secondes devant Gilbert, et 7 secondes devant Thomas De Gendt. Jan Ghyselinck était 4-ème à 9 secondes, et Dominique Cornu, 5-ème à 14 secondes. Hermans menait toujours 10 kilomètres plus loin. Mais Gilbert s'était rapproché à 2 secondes, tandis que De Gendt, Ghyselinck et Cornu avaient perdu du terrain. Le duel inattendu a tourné à l'avantage de Gilbert qui a refait son retard avant de creuser un écart de 10 secondes dans les 6 derniers kilomètres.

"Je suis venu parce que le parcours me convenait", a expliqué Philippe Gilbert. "Je ne le regrette évidemment pas. Je savais que j'avais une bonne chance de gagner. Le prologue et l'étape contre-la-montre de l'Eneco Tour ont constitué d'excellentes répétitions générales. J'avais confiance. J'ai reconnu le tracé en compagnie de Michiel Elijzen qui m'a donné de précieuses informations. Je savais comment négocier les virages et où je devais faire la différence. Je me doutais que j'allais prendre le dessus sur Hermans dans les deux dernières côtes de la finale. Je suis très fier de ce titre, même s'il ne rapporte aucun point".