Cyclisme

Philippe Gilbert souffre d'une fracture de la rotule gauche suite à sa chute spectaculaire survenue dans la descente du Col du Portet d'Aspet, mardi, durant la 16e étape du Tour de France. C'est ce que son équipe Quick-Step Floors a annoncé mardi soir.

Gilbert est passé par dessus un muret dans la descente du Col du Portet d'Aspet, alors qu'il était en tête de la course. Il a réussi à se relever et à repartir jusqu'à l'arrivée. Il est même monté sur le podium pour recevoir le Prix du Combatif du jour. Une fois l'adrénaline disparue, la douleur s'est intensifiée, incitant le coureur à aller passer une IRM.

"Malheureusement, l'examen complémentaire effectué à l'hôpital de Toulouse a révélé que Gilbert a subi une fracture sur le pôle latéral de sa rotule gauche", a indiqué la formation belge.

"Avant toute chose, je veux dire que je suis heureux d'être ici après ce moment difficile", a commenté Gilbert sur le site de son équipe. "J'ai atterri assez durement sur des pierres, et, au début, je ne voulais pas bouger. Mais quelqu'un de Mavic (qui assure l'assistance sur le Tour, ndlr) est venu et m'a aidé à me lever et à remonter ce ravin. Ce n'est pas la manière dont je voulais terminer le Tour, le quitter de la sorte fait vraiment mal."


Le médecin d'équipe Toon Cruyt: "C'est un miracle que Gilbert ait atteint l'arrivée"

Toon Cruyt était encore optimiste lors de la visite de Philippe Gilbert au poste médical de Bagnères-de-Luchon. "Nous allons juste coudre la blessure", avait déclaré le médecin de l'équipe. "Je ne pense pas que quelque chose soit cassé." Après les premiers problèmes, l'ambiance avait toutefois changé. Le genou de Gilbert était très enflé, le coureur pouvait à peine marcher. "C'est un miracle que Phil ait atteint la ligne d'arrivée."

Gilbert a obtenu à l'issue de la seizième étape le prix de la combativité et s'est rendu lui-même sur le podium. Il a également roulé vers le bus de l'équipe. Une fois sur place, il est monté dans le bus lui même avant d'être submergé par l'émotion. "Je viens de voir les images. C'est terrible, j'ai eu de la chance", a déclaré le Belge avant de fondre en larmes.

Une fois l'adrénaline disparue, la douleur s'est intensifiée. "Il ne peut plus marcher sur sa jambe", a expliqué le médecin de l'équipe Toon Cruyts. "Lorsqu'il a roulé, c'était encore soutenable, mais maintenant, après une demi-heure dans le poste médical où il s'est couché, le genou a commencé à gonfler fortement. Il souffre trop d'un saignement au niveau du genou. Les muscles et le ligament sont touchés Il ne peut même plus marcher, ce n'est pas normal."

"C'est un miracle qu'il ait atteint la ligne d'arrivée", a terminé le docteur de l'équipe. "Il souffrait énormément, vous pouviez le voir lorsqu'il a franchi la ligne. Il a dû mordre sur sa chique. C'est un dur mais son Tour est terminé. Cela me semble improbable qu'il soit au départ demain."

Gilbert s'est également brièvement exprimé. "Je ne peux plus utiliser ma jambe", a-t-il expliqué juste avant d'entrer dans l'ambulance. "Nous allons maintenant à l'hôpital pour faire des examens complémentaires, pour savoir ce qui se passe. Mon Tour est terminé, oui."

Le patron du Tour Christian Prudhomme a souhaité rendre visite dans l'ambulance à Gilbert avant son départ à l'hôpital et lui a souhaité beaucoup de courage.


© Belga