Prudhomme: "Impossible que Boonen soit au départ"

AFP Publié le - Mis à jour le

Cyclisme

"Pour lui, comme ça été dit, notamment par son équipe, le plus important est de se soigner, de songer à son avenir d'homme, avant de penser au sport", a souligné Christian Prudhomme. Boonen a été contrôlé positif à la cocaïne en avril, moins de douze mois après un autre contrôle positif (en mai 2008).

Le champion du monde 2005, triple vainqueur de Paris-Roubaix, ne sera pas sanctionné sportivement, la cocaïne n'étant pas interdite par les instances sportives en dehors des périodes de course. En revanche, Boonen risque des poursuites pénales.

L'équipe Quick Step, qui a décidé de ne pas le licencier, a exigé qu'il se soigne.

Le coureur, qui sera sanctionné "financièrement" selon le communiqué de Quick Step publié lundi soir, "reste suspendu" pour une durée indéterminée par son équipe.

D'après sa formation, Boonen (28 ans) va être suivi médicalement pendant au moins un an. L'année passée, Boonen avait déjà dû renoncer au Tour de France, à la suite de son premier contrôle.

AFP

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM