Cyclisme Phil' a mis pied à terre après 127 km dans la course d'ouverture de la saison cycliste en Wallonie. Il souffre toujours des conséquences de sa chute au Nieuwsblad.

L'ancien champion du monde tenait à être au départ du GP Samyn. Mais il s'est vite rendu compte que les douleurs consécutives à sa chute au Nieuwsblad, samedi, n'avaient pas tout à fait disparu.

Avant le départ, Philippe Gilbert, incertain, s'était d'abord essayé sur 50km derrière voiture. "J'ai toujours mal au dos", avait-il alors conclu, "mais je veux prendre le départ. C'est une belle course wallonne que je veux disputer. Nous verrions bien ensuite comment cela se passe."

Notons que Gilbert n'est pas le seul à avoir arraché son dossard. Plusieurs dizaines de coureurs ont en effet mis pied à terre dans une épreuve rendue difficile par des conditions climatiques exécrables.

Au final, c'est le coureur néerlandais de l'équipe Etixx-Quick Step Niki Terpstra qui s'est imposé en solitaire