Cyclisme L’offensif coureur belge Thomas de Gendt évoque son goût pour l’échappée, qu’il a toujours eu.

Après le Samyn, disputé dans le froid, ce mardi, les coureurs mettent désormais le cap vers deux grands rendez-vous du World Tour. Les Strade Bianche, samedi. Et Paris-Nice, dimanche. Une course au soleil qui tient à cœur à Thomas De Gendt. Qui, depuis qu’il est arrivé dans le World Tour, en 2011, y a participé chaque année, à l’exception de la saison 2014.

(...)