Cyclisme

L'équipe cycliste belge Silence-Lotto et l'ancien coureur Tom Steels ont mis fin à leur collaboration fin avril. Les résultats décevants de l'équipe serait la raison de cette rupture. Steels encadre depuis le début de la saison quelque 25 coureurs de six équipes différentes, dont Silence-Lotto, à titre individuel avec le programme informatique Powertec. Ce software est sensé via une approche scientifique optimaliser les programmes d'entraînement individuels afin de permettre aux coureurs de réaliser de meilleurs résultats.

L'équipe cycliste belge Silence-Lotto et l'ancien La société Powertec a estimé mardi dans un communiqué que Silence-Lotto attendait des résultats trop rapidement. "Silence-Lotto attendait de notre collaboration des résultats spectaculaires dans les trois mois. Afin de sortir de cette impasse et éviter des communiqués négatif, Powertec a été contraint de mettre fin à sa collaboration avec Silence-Lotto à partir du début du mois d'avril", conclut le communiqué.