Cyclisme Tony Martin reste maillot rouge BRUXELLES Le Kazakh Maxim Iglinskiy (Astana) a remporté la 4e étape du Tour de Belgique cycliste en devançant l'Allemand André Greipel et le Belge Philippe Gilbert, samedi aux Lacs de l'Eau d'Heure.

L'Allemand Tony Martin (Omega Pharma), vainqueur du contre-la-montre de vendredi, conserve le maillot rouge de leader du classement général. Inglinskiy, vainqueur de la classique Liège-Bastogne-Liège en 2012, faisait partie d'un groupe de sept échappés comprenant notamment le Français Thomas Voeckler, très actif dans le final.

Ce groupe a été rejoint dans les dernier hectomètres mais le Kazakh, en finisseur, a placé un démarrage pour s'imposer avec deux secondes d'avance sur le peloton réglé par Greipel.

Le Tour de Belgique se termine dimanche par l'étape reine autour de Banneux (175,6 km), avec notamment l'ascension à trois reprises de la côte de La Redoute, rendue célèbre par Liège-Bastogne-Liège.

Gilbert, qui pointe à 57 secondes de Martin au classement général, semble le seul à pouvoir encore priver l'Allemand du succès final.

Le champion du monde, qui roulera sur ses routes d'entraînement, traversant notamment son village, tentera là de remporter son premier succès en 2013.

Iglinskiy: "Extrêmement content de cette victoire"

"Je connaissais un peu les routes ici et donc je savais ce qui nous attendait", a déclaré le Kazakh de l'équipe Astana, ancien vainqueur de Liège-Bastogne-Liège. "Ces petites montées que nous avions abordées me convenaient bien. Thomas Voeckler me faisait une forte impression, mais il y en avait d'autres dans notre groupe, comme Björn Leukemans, qui étaient très dangereux. Nous avons eu la chance que le peloton a lancé la poursuite trop tard, raison pour laquelle nous avons pu aborder la dernière ascension avec un avantage suffisant."

"J'ai su que ma chance arrivait quand j'ai vu que le regroupement général était pratiquement acquis et c'est alors que je suis parti, avec les conséquences que l'on sait. Je suis extrêmement content de cette victoire."

Greipel: "J'ai échoué à environ 10m du vainqueur"

Après ses deux succès consécutifs lors des deux premières étapes, l'Allemand André Greipel (Lotto-Belisol) a manqué de peu de renouer avec la victoire samedi lors de la 4e étape du Tour de Belgique cycliste (2.HC) terminant deuxième derrière Maxim Iglinskiy (Astana).

"Nous avions Jens Debusschere dans le groupe de tête, raison pour laquelle ce n'était pas à notre équipe de travailler", a estimé Greipel. "Nous pouvions donc tenter un coup de poker car il est un vainqueur final potentiel. Il a déjà reçu une belle possibilité de remporter une étape, mais c'était sans compter sur le peloton et certainement sans compter sur Iglinskiy. Dans les derniers mètres, je suis revenu à toute allure, mais j'ai échoué à une dizaine de mètres du vainqueur. Dommage."

Martin: "L'équipe est assez forte pour gagner"

L'Allemand Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step) a franchi la ligne d'arrivée de la 4e étape du Tour de Belgique, samedi aux Lacs de l'Eau d'Heure, à la 19e place s'assurant ainsi de débuter la dernière étape, prévue dimanche, avec le maillot rouge de leader du Baloise Belgium Tour. Il est en bonne position pour se succéder à lui-même en tant que vainqueur final de l'épreuve.

"Je n'ai pas peur de devoir grimper trois fois la Redoute, mais je sais que demain (NDLR: dimanche), ce ne sera pas une étape facile. Je le savais déjà au départ de cette course par étapes", a déclaré Martin.

"Tout le monde parle de La Redoute, mais les autres ascensions du parcours seront également douloureuses", a ajouté l'Allemand. "Évidement, notre équipe et mon maillot de leader seront attaqués dès les premiers kilomètres. C'est d'ailleurs la toute dernière possibilité pour la concurrence de bousculer ma place de leader au classement. Nous verrons bien comment tout finira, mais je suis sûr que notre équipe est assez forte pour garder la tête hors de l'eau et faire en sorte que je puisse remporter cette épreuve pour la deuxième année consécutive."