Cyclisme

Le Néerlandais Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo) a remporté la 7e étape du Tour de France (WorldTour), la plus longue de l'édition 2018, disputée sur 231 kilomètres entre Fougères et Chartres, vendredi.

Le sprinter néerlandais de 25 ans a battu au sprint le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step Floors) et le Slovaque Peter Sagan (BORA - hansgrohe).

Le premier Belge est Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert), 15e.

Greg Van Avermaet (BMC) a pris la 16e place. Il conserve le maillot jaune de leader du classement général.

Le champion olympique compte 6 secondes d'avance au général sur le Britannique Geraint Thomas (Sky) et 8 sur l'Américain Tejay Van Garderen (BMC). Philippe Gilbert (Quick-Step Floors) est 5e à 15 secondes.

L'étape a été marquée par plusieurs échappées. Thomas Degand (Wanty-Groupe Gobert) était le premier à sortir du peloton, après 3 km. Il ne roulait qu'une dizaine de bornes en tête, avant une attaque de dix coureurs (dont cinq Belges) qui fut vite reprise.

Un autre coureur Wanty, le Français Yoann Offredo, animait alors la première partie de course en roulant plus de 100 kilomètres seul en tête. Ce fut ensuite le Français Laurent Pichon (Fortuneo) qui s'offrait un raid solitaire de 47 km, avant d'être repris à 36 km de l'arrivée.

C'est donc un peloton groupé qui s'est présenté à Chartres, où Dylan Groenewegen a signé son second succès sur la Grande Boucle, après sa victoire sur les Champs Elysées l'an dernier.

Samedi, le jour de la fête nationale française, la 8e étape proposera une coursede 181 km entre Dreux et Amiens sur un parcours plat.

RÉACTIONS

Dylan Groenewegen (Lotto NL-Jumbo): « Mes jambes vont de mieux en mieux au fil des étapes. Et aujourd’hui, j’étais très bien placé. Aux 200 mètres, j’ai senti que c’était le bon moment pour y aller. Et demain, il y aura une nouvelle possibilité. »

Greg Van Avermaet (BMC): « L’étape a été tranquille mais le sprint est toujours nerveux. Cela a été une belle journée pour moi avec trois secondes de bonifications. Je pense que demain sera un jour comme aujourd’hui et je devrais être en jaune sur les pavés. »

Arnaud Démare (Groupama FDJ): « Je suis content du travail de mes gars dans un final très rapide. J’ai essayé de faire l’extérieur mais ça n’a pas fonctionné. J’espère pouvoir gagner demain pour le 14 juillet. »

Mark Cavendish (Dimension Data): « C’était difficile de garder les roues, je n’ai pas pu m’exprimer comme je le voudrais. Je suis évidemment déçu. »

Philippe Gilbert (Quick-Step Floors): « Longue journée. Cela a été long pour tout le monde, journalistes et coureurs. Mais le final a été très nerveux. »

REVIVEZ NOTRE DIRECT COMMENTE