Cyclisme

Après six victoires consécutives sur notre sol, Quick-Step a fini par s’incliner à Wevelgem dimanche. Malgré ce revers, l’équipe belge est encore la mieux armée pour dompter les douze côtes placées sur la route de Waregem. Quick-Step aligne deux anciens vainqueurs très en vue vendredi dernier : Niki Terpstra et Yves Lampaert. Le Néerlandais, déjà vainqueur cette année du Samyn et du Grand Prix E3 est candidat à une troisième victoire dans A travers les Flandres, ce qui ferait de lui l’unique recordman de victoires de la semi-classique. Quant à Yves Lampaert, il va devoir tenir la distance, au contraire de vendredi, s’il veut conserver son titre à Waregem.

Sagan une nouvelle fois absent

En l’absence de son capitaine de route Philippe Gilbert, parti se ressourcer à Monaco, la Quick-Step pourra compter sur Elia Viviani. L’Italien, revanchard après Gand-Wevelgem, compte terminer sa campagne de classiques sur une excellente note. "J’ai raté une grosse opportunité et je n’ai pas pu contrôler mon émotion car c’est l’une des courses de mes rêves. Comme toujours je reviendrai plus fort pour gagner la prochaine fois", a promis Elia Viviani après sa deuxième place de dimanche.

Son bourreau de la Vanackerestraat, Peter Sagan, fait de nouveau l’impasse sur une course qu’il n’a jamais disputée. Mais le champion du monde n’a plus besoin de se rassurer avant le Ronde.

Greg Van Avermaet, toujours bredouille en Belgique cette année, ne vient sans doute pas pour faire de la figuration. "Dans chaque course dont je prends le départ, je veux évidemment finir le mieux possible", a rappelé le champion olympique après un Gand-Wevelgem où il s’est rassuré sur sa condition. Les Belges Oliver Naesen, Tiesj Benoot, Jasper Stuyven et Sep Vanmarcke ont également les jambes pour obtenir un bon résultat.

D’autres coureurs ne viennent pas dans les Ardennes flamandes dans l’espoir d’obtenir un résultat. Mais plutôt dans le but de se tester sur les pavés dans l’optique de l’étape Arras-Roubaix du prochain Tour de France. Alejandro Valverde, Nairo Quintana et Romain Bardet vont donc tenter de faire bonne figure entre Roulers et Waregem. Sans prendre trop de risques malgré des conditions climatiques qui s’annoncent particulièrement difficiles. Il serait en effet dommage pour Alejandro Valverde de briser son actuelle marche triomphale.