Cyclisme

Chris Horner (Radioshack) devrait sauf surprise remporter dimanche le Tour d'Espagne 2013, devenant à 41 ans le vainqueur le plus âgé d'un grand Tour cycliste, après avoir lâché ses rivaux dans la 20e étape remportée samedi par le Français Kenny Elissonde au sommet de l'Angliru.

A la veille de l'arrivée finale à Madrid, le vétéran américain a fini deuxième en haut de ce col mythique, résistant aux attaques de son principal adversaire Vincenzo Nibali (Astana) avant de le déposer dans le brouillard des derniers kilomètres.

"Je sais ce que j'ai fait, combien de souffrance j'ai enduré, c'est quelque chose que je garderai à vie", a déclaré Horner au micro de la télévision espagnole.

"C'est un moment incroyable, légendaire, peut-être qu'on ne verra plus jamais quelqu'un de mon âge gagner un Grand Tour."

Horner, qui comptait seulement trois secondes d'avance sur Nibali au général, a tout donné dans le final pour porter son avantage à 37 secondes mais n'a toutefois pas réussi à revenir sur Elissonde, seul rescapé d'un groupe d'échappés.

Le jeune Français a conclu en fanfare l'excellente Vuelta du camp tricolore en levant les bras au sommet d'un col presque aussi emblématique que l'Alpe d'Huez sur le Tour de France ou le Zoncolan sur le Giro.

"Ce matin, je n'avais pas de très bonnes jambes. Si on m'avait dit que j'allais gagner, je ne l'aurais pas cru", a réagi Elissonde, évoquant un col "mythique".

Dimanche, la 21e et dernière étape (109 km), traditionnellement dévolue aux sprinteurs, conduira les coureurs jusqu'à Madrid et le Paseo de la Castellana, qui devrait sauf accident consacrer Chris Horner comme vainqueur final.